Comment protéger au maximum les personnes fragiles ou malades contre les risques auxquels elles sont exposées en raison de leur condition physique ou psychique ? Un environnement qui apparaît parfaitement sécurisé et maîtrisable pour une personne valide peut représenter de nombreux dangers pour d’autres personnes et être considéré comme menaçant par les patients ou résidents. Suite à une perte (partielle) d’autocontrôle, ces derniers peuvent se mettre en danger ainsi que leur entourage. Dans le même temps, la dignité et l’autonomie des personnes concernées doivent toujours être au centre des préoccupations.
De nombreuses équipes soignantes, surtout en gériatrie et en psychiatrie, sont confrontées au quotidien à cette problématique. On accorde de plus en plus d’importance à la mise en place de moyens préventifs visant un confort maximal pour le patient. Mais dans certaines circonstances, on ne pourra pas éviter d’utiliser des mesures qui limitent sa liberté.

Des solutions que nous proposons, pour lesquelles nous veillons à la situation spécifique dans laquelle tout patient ou résident peut se retrouver.

Sur la base d’une analyse de risques, différentes démarches peuvent alors être entreprises :
1. Des mesures préventives : solutions qui protègent le patient en limitant les risques de chutes.
2. Veiller à l’intégrité physique : veiller au bien-être physique de la personne, de manière à prévenir les plaies physiques.
3. Positionnement sécurisé en position assise : protéger la personne en position assise, et mettre en place, en fonction de son degré d’autonomie et d’autocontrôle, des mesures qui limitent plus ou moins sa liberté.
4. Positionnement sécurisé en position couchée : protéger la personne en position couchée, et mettre en place, en fonction de son degré d’autonomie et d’autocontrôle, des mesures qui limitent plus ou moins sa liberté.

Il faut bien évidemment effectuer une analyse approfondie avant la mise en place de telles aides, et prendre la décision en concertation avec le patient, sa famille, le médecin et l’équipe soignante.